fbpx

Co-construire éthique

Nous voulons faciliter la construction de vos habitats groupés modulaires, qu'ils soient intergénérationnels et durables.

Pour cela, nous avons travaillé depuis 2012 pour identifier les principes constructifs et communautaires permettant de prendre en charge la plus grande partie du travail à fournir, tout en vous laissant un maximum d'autonomie de gestion communautaire.

En pratique, nous avons créé une chaîne de professionnels investis capables de répondre à vos envies communautaires, intergénérationnelles et durables:

  • des facilitatrices pour créer des communautés durables
  • une conseillère en immobilier pour trouver le terrain
  • un réseau de financement éthique pour soutenir le montage des projets
  • des architectes pour construire modulaire, durable... et agréable!
  • une asbl de suivi pour le syndic, la gestion modulaire, locative, et la préparation des futures rénovations

Les principes constructifs

Ces principes ont pour objectif de garantir la pérennité des communautés à 200 ans... voir plus!

Des constructions modulaires

Dans un premier temps, nous envisageons des constructions urbaines (pourquoi?): avec des bâtiments de plusieurs étages, nous pouvons organiser la modularité, et donc une rotation intergénérationnelle.

En pratique:principe constructif de la modularité FitMyNest

  • Lorsque les enfants arrivent, la famille C ouvre la cloison pour également occuper l'appartement A, avec l'aide juridique et opérationnelle de notre asbl de suivi.
    • Evidemment 1:  l'appartement A doit être occupé par des locataires
    • Evidemment 2: les familles gèrent l'espace de manière communautaire, donc la famille occupant l'appartement A sera prévenue tôt, et pourra par exemple être relogée ailleurs dans le bâtiment.
      Seule la gestion harmonieuse permettra d'activer la modularité sans agressivité, c'est pour cela que nous insistons sur l'utilisation de notre approche SALT dans la construction puis dans le développement des communautés.
  • Lorsque les enfants quittent le nid (ou qu'ils deviennent adultes), la famille C peut refermer la cloison, et réduire l'espace à gérer et à financer à leur utilisation réelle. Il devient donc possible de continuer à vieillir dans sa communauté, et dans ses meubles.

La modularité peut s'organiser horizontalement sur un même étage ou verticalement entre plusieurs étages. Pour être fonctionnelle, la modularité impose une parité stricte entre propriétaires et locataires.

Nous envisageons des unités de 70m2, dont les familles pourront utiliser une à plusieurs unités en fonction de sa taille. La mutualisation des espaces pourra réduire les besoins de surface pour les familles, telles que: les machines à laver, les salles de jeux, les appareils type machines à raclettes, les outils de bricolage, etc. La modularité pourra également proposer des modules spéciaux pour les chambres d'enfants.

Des constructions durables et circulaires

Pour nous, durable veut dire que les bâtiments doivent consommer un minimum de ressources naturelles, lors de sa construction puis durant son fonctionnement.

Pour y arriver, nous nous engageons dans des programmes:

  • d'éco-conception en bois, pour minimiser notre impact environnemental (eau, ensoleillement, co-génération, rénovations...)
  • d'économie circulaire, pour réutiliser un maximum de ressources locales
  • de gestion des déchets, pour limiter les flux de matière (compost, biogaz...)

Des constructions communautaires et intergénérationnelles, ouvertes au voisinage

La modularité répond à une partie des défis communautaires. Les autres défis communautaires sont l'inclusion, tant en termes d'âges que de situations sociales.

Dans un habitat groupé, les espaces communautaires sont typiquement un rez, un jardin, un toit, des salles intermédiaires. Afin de garantir la bonne inclusion des bâtiments dans leur voisinage, ces espaces seront ouverts pour répondre à la fois aux besoins de la communauté et aux besoins du quartier.

On pense à des salles polyvalentes, des écoles des devoirs, des espaces de coworking, des épiceries, des bibliothèques d'objets... Avec le soutien de l'asbl de suivi, ces espaces devront être autonomes financièrement pour éviter de peser sur les finances des familles.

Des activités pourront donc être organisées pour tous les âges.

De tels ensembles devront prendre leur charge sociale afin d'éviter l'effet ghetto. Ainsi, un tiers des locations seront réservés à un usage social, en collaboration avec des organismes de logement à finalité sociale.

Pour un bâtiment de 30 unités de logement, on aura donc:

  • 15 unités occupées par des propriétaires
  • 14 unités occupées par des locataires
  • 9 unités occupées par des locataires sociaux

Les principes communautaires

Afin d'atteindre nos objectifs communautaires durables, nous utilisons l'approche SALT.

SALT combine l'intention bienveillante et un cycle en spirale de construction et d'optimisation. Cette approche permet d'exprimer les intelligences émotionnelles du groupe, et d'ainsi pérenniser la confiance et sa cohésion.

En savoir plus sur notre principe de construction de communautés éthiques.

Nos premières communautés sont situées en Belgique à Molenbeek (Bruxelles) et Nivelles. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu•e au courant de nos prochains développements!