Comment la pandémie a affecté le monde des rencontres

La pandémie a rapproché les gens en période de crise. Elle a rassemblé des gens qui partageaient une expérience traumatisante similaire. Les gens ont commencé à tisser des liens plus étroits et à sortir ensemble. La pandémie a également apporté de nouvelles idées sur les rencontres dans le monde de la drague. Les changements survenus sur la scène des rencontres ont été nombreux, notamment en ce qui concerne l’étiquette.

La pandémie de COVID-19 a affecté presque tous les aspects de notre vie, y compris nos relations amoureuses. Certains de ces défis ont renforcé nos relations, tandis que d’autres les ont déchirées. Pour les célibataires, le COVID-19 a changé leur façon de voir les rencontres et les relations sérieuses.

Les applications de rencontre sont devenues de plus en plus populaires dans le contexte de la pandémie. Les podcasts Blind Date ont aidé les gens à rencontrer des personnes venant d’horizons lointains. Les cocktails Zoom étaient autrefois une nouveauté, mais ils semblent maintenant avoir perdu leur nouveauté. Ces technologies ont également facilité de nouveaux types d’intimité. Si elles peuvent être inconfortables pour de nombreuses personnes, elles n’en sont pas moins un signe de la capacité d’adaptation de notre culture.

La pandémie de COVID-19 a créé un contexte très variable et dynamique pour l’étude de l’interaction humaine. Le résultat a été une ressource riche pour la théorisation sociale. Comprendre comment la pandémie a affecté nos relations est essentiel pour comprendre le COVID-19. Cela permet également de comprendre la dynamique de l’intimité.

Changements sur les sites de rencontre en ligne

Une récente pandémie a eu un impact sur la façon dont les internautes interagissent avec les applications de rencontre. L’épidémie a augmenté la fréquence des mentions du statut vaccinal dans les profils des utilisateurs, ce à quoi les sociétés de rencontres en ligne ont répondu en incluant des badges pour le statut sur leurs applications de rencontres. Pendant la pandémie, ces applications de rencontre ont modifié leur conception afin de répondre aux besoins des utilisateurs les plus susceptibles de créer des liens affectifs. En fait, l’épidémie de pandémie a incité les sociétés de rencontres en ligne à réorienter leurs services pour souligner l’importance de développer une connexion émotionnelle avant de tenter un contact physique.

Les changements apportés aux sites de rencontres en ligne en raison de la pandémie ont permis aux utilisateurs d’interagir plus facilement les uns avec les autres. Contrairement aux rencontres traditionnelles, les sites de rencontres en ligne offrent aux utilisateurs la possibilité d’envoyer des messages instantanés et de passer des appels téléphoniques avec des partenaires potentiels. Cette fonctionnalité est bénéfique pour les utilisateurs qui ne vivent pas à proximité les uns des autres et ne se sentent pas à l’aise pour correspondre avec des inconnus en personne.

Problèmes de santé liés aux rencontres vidéo

La pandémie a modifié nos habitudes de drague et de rencontre. Au lieu d’aller dans les bars et les clubs, nous sommes devenus plus dépendants des applications et des sites de rencontre en ligne. De nombreuses personnes sont préoccupées par leur santé et recherchent des partenaires potentiels qui prennent leur santé au sérieux. Mais les rencontres vidéo sont-elles un bon choix ?

En juillet, Tinder a commencé à tester une fonction vidéo dans l’application dans quatre États américains et 12 autres pays. Et Bumble a récemment introduit une fonction similaire, permettant la rencontre à distance sociale et la rencontre virtuelle. Il s’agit d’une démarche marketing intelligente visant à maintenir les utilisateurs actifs sur l’application.

Les rencontres vidéo n’étaient pas aussi courantes avant la pandémie, mais les applications de rencontres comme Bumble et Tinder voient une augmentation des appels vidéo. Et même si la technologie n’est pas aussi sûre qu’on le pensait, elle peut être un excellent moyen de rencontrer quelqu’un.

Deux poids deux mesures associés aux rencontres virtuelles

Une étude récente suggère que la réponse d’urgence à la pandémie de COVID-19 contribue involontairement à l’existence de deux poids, deux mesures associés aux rencontres virtuelles. En outre, l’attention insuffisante du public a exacerbé la disparité entre les sexes, en particulier lorsqu’il s’agit de questions de santé. Dans cette note d’orientation, nous examinons les implications sexuées de cette pandémie et les mesures politiques nécessaires pour y remédier.

Selon l’étude, près de la moitié des femmes et 22 % des hommes interrogés ont déclaré se sentir méprisés après une relation sexuelle. Cela suggère que le double standard traditionnel n’a pas été complètement éradiqué, même si les étudiants pensent qu’il n’existe que dans leur esprit. Même si les étudiants pensent que le double standard traditionnel n’existe pas, la croyance selon laquelle les femmes et les hommes sont soumis à des normes différentes en matière de sexualité persiste.

2022 © Fit My Nest | Tous les droits sont réservés